Numero Quatre- Beyrouth 2013 / Part 1 – Variations autour de Numéro Deux de Jean Luc Godard, 1975

Screening of “Jean-Luc Godard, le désordre exposé” by Céline Gailleurd et Olivier Bohler.

Language: French subtitled in English

Un projet générique, en autant de variations autour du film Numéro Deux de Jean-Luc Godard Organisé par Pascal Beausse et Pascale Cassagnau.

« Numéro deux, par son titre, indique un nouvel état de fait, un programme, des directions. Il ne s’agit pas tellement de faire un film plutôt qu’un autre, mais de faire les films possibles là où on est. Pour savoir là où on est, il faut commencer par regarder autour de soi. Et l’on commence par voir des éléments de société, des femmes, des hommes, des enfants, du travail, de la cuisine, des vieux, de la solitude, tout ça à des cadences quotidiennes. Etre près du public, c’est bien joli, nous n’y sommes pas encore arrivés mais, au moins, avec Numéro deux, nous en partons ; ces cadences quotidiennes, c’est lui, ce public, qui dans sa journée les invente. » (Jean-Luc Godard)

L’exposition Numéro trois qui s’est tenue au Centre de l’Image La Virreina à Barcelone dans l’été 2012 a été conçue comme une suite de variations et d’interprétations du film-essai de Jean- Luc Godard, Numéro deux, à partir d’oeuvres photographiques et vidéo de la collection du Centre national des arts plastiques du Ministère de la culture, mettant en perspective les thématiques profondes du film : les motifs du travail, des medias, de la privatisation de l’espace public et la publicisation de l’espace privé, entre l’usine et la maison, dont parle le film de Godard.
Les films d’Olivier Bohler et Céline Gailleurd et de Jordi Vidal, présentés à Beyrouth cet automne en même temps que le film de Godard constituent une extension du projet Numéro Trois.

Pascale Cassagnau est docteur en histoire de l’art et critique d’art, Inspectrice générale de la création, responsable des fonds audiovisuels et nouveaux médias au Centre national des arts plastiques (Ministère de la culture).

Pascale Beausse est responsable des collections photographiques du Centre national des arts plastiques, Paris.
Critique d’art et commissaire d’exposition, il enseigne l’histoire et la théorie de la photographie à la HEAD, Haute école d’art et de design, Genève.

Numero Quatre- Beyrouth

Numero Quatre- Beyrouth

Programme: 
Jean-Luc Godard, le désordre exposé by Céline Gailleurd et Olivier Bohler. 2012, 65’, Couleur et Noir & Blanc, France /Suisse.

Synopsis: Paris, printemps 2012. André S. Labarthe part à la recherche d’une exposition achevée depuis six ans, « Voyage(s) en utopie », une installation réalisée par Jean-Luc Godard au Centre Pompidou en 2006. Comme dans un rêve, une nouvelle visite commence. Films, images d’archives, entretiens avec Jean-Luc Godard ressurgissent et proposent une nouvelle lecture de l’œuvre du cinéaste.

Bio-filmographie de Celine Gailleurd
Jean-Luc Godard, le désordre exposé est le second documentaire que Céline Gailleurd co-réalise avec Olivier Bohler, après André S. Labarthe, Du chat au chapeau. Elle prépare actuellement un film sur Edgar Morin et le cinéma. Parallèlement, Céline Gailleurd est Maître de Conférence en Cinéma à l’Université de Paris 8, et vacataire à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Elle est l’auteur d’une thèse intitulée Survivances de la peinture du XIXe siècle dans le cinéma italien des années 1910, ainsi que d’articles pour différentes revues, telles que Les Cahiers du cinéma, Europe, Esprit, Les Cahiers du Musée national d’art moderne…

Bio-filmographie d’Olivier Bohler
Après des études de Lettres Classiques, Olivier Bohler à a enseigné le cinéma durant cinq ans à l’Université d’Aix-en-provence. Après avoir dirigé un ouvrage collectif intitulé Pier Paolo Pasolini et l’antiquité, il soutient une thèse dédiée à Jean-Pierre Melville, puis participe à la coécriture de plusieurs scénarios. Il fonde Nocturnes Productions avec Raphaël Millet en 2007, société avec laquelle il réalise trois documentaires, Sous le nom de Melville en 2008, puis “André S. Labarthe, Du chat au chapeau et Jean-Luc Godard, Le Désordre exposé, avec Céline Gailleurd. Il a aussi produit Pierre Schoendoerffer, La sentinelle de la mémoire de Raphaël Millet (2011) et le court métrage de fiction d’Arnaud Bénoliel A Mi-chemin (2011).

Entrance fee: 3000 LL
Date: Wednesday, October 2, 2013
Venue:
 Beirut Art Center – Beirut, Lebanon

Crouhana

Blogger, Cee Owner, Multimedia Engineer, Social Media Addict

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: